Assistance médicale à la procréation et adoption : les chiffres

PDF versionPDF version

Une enquête de l'Ined (Institut national d'études démographiques) en collaboration avec l'Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale) fait le point sur l'assistance médicale à la procréation (AMP).

800 000 enfants naissent chaque année en France. En 2006, les différentes techniques d’assistance médicale à la procréation (AMP) ont permis la naissance de 20 042 enfants (soit 2,2% des naissances en France), dont 1 122 issus de spermatozoïdes anonymes (6%) et 106 d’ovocyte anonyme (1%). Les taux de succès des techniques d'AMP sont de 15 à 20%. Notons que les couples sont moins patients qu'avant puisque la moitié d'entre eux consultent dès la première année d'infécondité. 41% des couples renoncent à poursuivre la procédure après une ou deux tentatives infructueuses.

L'étude rappelle également que l'on compte 200 000 avortements par an en France (un chiffre plutôt optimiste), alors que 90% des femmes en âge de procréer, mais ne désirant pas d'enfants, utilisent un moyen de contraception.

Enfin, rappelons qu'il y a environ 30 000 couples qui attendent de pouvoir adopter un enfant. C'est à dire 30 000 couple en possession de l'agrément les déclarant aptes à adopter. En France, les démarches sont longues avant d'obtenir un enfant. La France est pourtant le deuxième pays adoptant derrière les Etats-Unis. Ainsi, en 2006, près de 4000 enfants de l'étranger et 800 originaires de France on été adoptés en France.

La société se départage donc en deux catégories, des centaines de milliers de couples avortent, quand des dizaines de milliers d'autre tente désespérément de concevoir ou d'adopter.

Source : Libération via Génétique, femmeactuelle 

Comments

Combien de pays interdissent

Combien de pays interdissent ils encore l'avortement ? Et lesquels?