Obama accusé de soutenir les infanticides

PDF versionPDF version

Obama a été cette semaine sous le feu nourri des pro-vie. Son rival John McCain ne s’est pas non plus privé de l’accuser de soutenir l’infanticide. En effet, le passé de Barack Obama lui revient comme un boomerang. Ce dernier avait en effet voté contre une loi visant à protéger et à soigner les bébés survivant à des avortements. Il s’était justifié, arguant qu’il aurait voté pour si la loi avait été rédigé autrement. Une explication qui n'a pas vraiment convaincu.
McCain a bien sûr aussi fustigé Obama pour sa reculade à la question « quand débute la vie ? », déclarant à ce sujet « Il y avait un candidat à la présidence des Etats Unis à qui l’on posait une des questions légales et morales les plus importante de notre temps, et c’était tout ce qu’il pouvait offrir ? ». « Les américains attendent plus de leurs leaders », a-t-il assené dans une émission de radio.

McCain a aussi critiqué Obama pour le choix du candidat à la vice-présidence, Joe Biden, catholique et pourtant profondément favorable à l’avortement. Il a ainsi voté de nombreuses fois en faveur du financement public des avortements.

Le clivage désormais plus marqué entre Obama et McCain sur la question de l’avortement se traduit dans les intention de vote des pro-vie. Selon l’institut de sondage Gallup montre que les pro-vie démocrates rallient la cause de John McCain. Ces derniers étaient en effet 72% à soutenir Obama mi-juillet. Ils ne sont désormais plus que 63%, soit une baisse de près de 10 points. McCain est désormais en tête des sondages, devançant Obama de deux points.

Décidément, la question épineuse de l’avortement n’arrête plus d’être à l’affiche de la campagne présidentielle américaine. Ainsi, la plus importante manifestation de latinos jamais organisée à Denver pour la défense de la famille et du mariage traditionnels, a eu lieu au congrès démocrate pour protester contre les positions d’Obama. Ils étaient au moins 6 000 latinos, selon la Police, protestants et catholiques réunis par l’association Alliance for Mariage, dimanche dernier dans l’après-midi sur le mot d’ordre ¡Viva la Familia!, pour « rappeler que l’institution sociale la plus importante, c’est la famille ».

Affaires a suivre…

Sources : LifeNews (1), LifeNews (2), LifeNews (3), Le Salon Beige