maroc

Le Maroc empêche l'accostage d'un 'navire de l'avortement'

 

Le Maroc a interdit jeudi l'accès du port de Smir, dans le nord du pays, à un navire transportant des membres de l'ONG néerlandaise Women on Waves (femmes sur la vague) faisant campagne pour des avortements médicamenteux.

Un "navire pour l’avortement" se dirige vers le Maroc

 Selon les organisateurs de l’ONG "Women on waves", "un ‘navire pour l’avortement’ néerlandais a pour la première fois mis le cap sur un pays musulman, le Maroc, pour offrir des conditions sanitaires améliorées à cette pratique illégale mais très répandue dans le royaume". L’AFP précise que "l’ONG a assuré ‘être en mesure de fournir aux femmes des avortements médicaux légaux en vertu du droit néerlandais, en naviguant dans les eaux internationales’".

Maroc: la ministre de la Famille souhaite autoriser l'avortement dans certains cas

 Pour la première fois, un ministre a affirmé que l’avortement, actuellement interdit dans le royaume, pourrait être légalisé dans certains cas. Un véritable pavé dans la mare dans un pays où l’avortement est passible de prison.

Ces bonnes vielles méthodes de désinformation

Syndicate content