mineure

Accompagnement des grossesses des adolescentes

La Croix consacre un article à l'accompagnement des grossesses des adolescentes promu par la Fondation de France, et lancé en 2003 au lycée Jean Moulin de Roubaix. Cette initiative regroupe un éventail de travailleurs sociaux dans le but d'aider les jeunes femmes mineures enceintes à poursuivre leur scolarisation tout en s'épanouissant dans leur rôle précoce de maman. "Il y a six ans, quand on a vu arriver trente gamines enceintes au fil de l'année scolaire, on s'est dit qu'il fallait faire quelque chose".

Les mineures recourent de plus en plus souvent à l’avortement

Selon le dernier rapport de l’Inspection générale des affaires sociales, la pratique de l’IVG chez les 15-17 ans connaît une très forte augmentation

. Pour Tugdual Derville, de l'ADV, l’éducation sexuelle et affective dispensée à l’école serait purement « hygiéniste et mécaniste ». « On n’y aborde en effet jamais l’impact décisif de la sexualité sur la vie de chacun.»

L'avortement (IVG) chez les mineur

Suite à des question d'une internaute, nous publions la réponse envoyée, pour faire l'état des lieux de l'avortement chez les mineurs. Quels facteurs socio culturels peuvent expliquer un taux d' avortement plus élevés chez les adolescentes? Information et prévention sur la contraception? Les démarches pour les mieneurs et l'accompagnement psychologique.

Les grossesses précoces préoccupent le ministre français de l'éducation

Le ministre de l'Education réfléchit à un système permettant aux jeunes filles de se procurer un contraceptif auprès d'un médecin, gratuitement et anonymement. La création par Ségolène Royal des «chèques contraception» pour limiter les grossesses précoces en Poitou-Charentes n'en finit pas de susciter des réactions. Très opposé à la proposition lancée en novembre dernier par l'ex-candidate à la présidentielle, Luc Chatel juge cependant le sujet de la contraception des jeunes filles mineures préoccupant.  Les mineures représentaient 6 % des femmes ayant eu une IVG en 2007.

L'échec de l'éducation sexuelle à l'anglaise

Un programme de réduction des grossesses chez les mineures d'un coût de 6 millions de livres sterlings (près de 7 millions d'euros) a terminé avec un résultat inverse. En effet, le nombre de jeunes filles enceintes à l'issu a été plus que multiplié par deux. 

Le nombre de grossesses d'adolescentes explose en Angleterre

L'histoire d'Alfie Patten, père à 13 ans révèle en fait un vrai problème de société en Angleterre. Le nombre de grossesses d'adolescentes explose. Et le nombre d'avortements suit. Le nombre d'adolescente multipliant les avortements a en effet lui-aussi explosé.

Angleterre : explosion du nombre d’adolescentes multipliant les avortements

En Grande-Bretagne, une étude menée par des scientifiques de l’université de Nottingham indique que le nombre d’avortements réalisés sur des adolescentes ayant déjà avorté au moins une fois a augmenté de 68 % depuis 1991.

Syndicate content