irlande

Référendum irlandais : la peur de l'avortement

Les sondages donnent le "oui" majoritaire pour le nouveau référendum sur le traité de Lisbonne, mais en recul ces derniers temps, et certaines franges demeurent très méfiantes.

Des associations anti-avortement comme l'association Coir arguent que le traité permettra à la Cour européenne de justice de statuer sur l'avortement. Le Coir groupe mène une campagne choc avec des foetus sur ses affiches. Le clergé catholique n'a pas pris position officiellement, exhortant les fidèles à voter en leur âme et conscience.

"L'avortement est un sujet très important pour moi. Je suis sûr que si nous votons 'oui', tôt ou tard l'avortement sera introduit dans le pays", déclare Sean Moran, un ouvrier de l'industrie automobile au chômage âgé de 40 ans.

Source :

l'express

La pilule RU 486 autorisée sous condition en Italie

Jusqu'à présent, l'italie interdisait l'usage de ce produit dont l'indication est une grossesse confirmée.  L'Italie a finalement dû accepter une ouverture au nom de la liberté de commerce, le produit étant reconnu au niveau de l'Union Européenne.

Rally for Life à Dublin

Le 4 juillet a donc eu lieu le Rally for Life à Dublin. Apres la Messe, et malgré une pluie battante, des gens venus de tout le pays se sont rassembles devant le "Garden of rememberence". Mais c'est pourtant avec avec un magnifique soleil que la marche a commence et se terminera. 

Environ 3000 personnes de tous les âges étaient la pour montrer leur détermination à garder l'Irlande exempte de tout avortement et pour célébrer la vie aux sons de la musique. Des milliers de panneaux et de bannières se sont ainsi déployées tout au long du parcours. Une petite centaine de militants pro-avortement se sont évertués à troubler la marche par sans pour autant réussir à perturber qui ou quoi que ce soit. Le Rally s est poursuivi par les discours des responsables des organisations comme Youth Defence et Coir ainsi que de Norma Mc Corvey, la fameuse Roe, célèbre aux Etats-Unis d'Amérique pour avoir donné la loi légalisant l'avortement du même nom.

Source :

SOS-tout-petits Isère

L'Irlande négocie pour un nouveau référendum

Tentative de légalisation en Irlande du Nord étouffée dans l'oeuf

Tentative de légalisation en Irlande du nord, la résistance s'organise

Le parlement britannique va finalement bientôt entamer un débat dans le but d'étendre la législation sur l'avortement à l'Irlande du Nord.
En effet, si l'avortement est légal sur simple demande en Angleterre, il n'en est pas de même en Irlande du Nord, où l'avortement n'est légal que dans certaines conditions, comme par exemple pour protéger la mère. ace au débat à venir, les associations pro-vie se mobilisent. C'est le cas du groupe "Precious life" (la vie est précieuse), qui compte organiser une manifestation le 18 octobre devant le parlement de Belfast.

La polémique sur l'avortement s'invite dans le référendum irlandais

Une polémique violente s’est déclenchée ces derniers jours autour du référendum qui va avoir lieu dans moins de deux semaines sur l’adoption ou non du traité de Lisbonne. Le peuple irlandais est le seul à se prononcer par référendum sur le sujet, et le « oui » est loin d’être acquis.

L'Irlande du nord s'unifie encore une fois contre l'avortement

Les représentants des Eglises chrétiennes ont demandé à tous les députés anglais de ne pas étendre la légalisation de l’avortement à l’Irlande du Nord. Une extension qui fait partie de l’un des amendements qui vont être discutés et votés bientôt au parlement anglais. Le cardinal catholique Seàn Bradu, le révérend Roy Cooper pour les méthodistes, John Finaly pour les protestants, et enfin l’archevêque anglican Alan Harper ont en effet demandé à ce que la décision ne soit prise que par l’Assemblée de l’Irlande du Nord, et non par les députés anglais. Une assemblée largement opposée à l’avortement.

Irlande du Nord : les partis unanimes sur la question de l'avortement

Fait unique dans l'histoire, les partis d'Irlande du nord ont parlé unanimement sur la question de l'avortement. Les leaders des quatres grands partis ont écrit aux députés anglais pour leur signifier leur refus de voire l'extension de la loi légalisant l'avortement à l'Irlande du Nord.

Syndicate content