Congo : forcée par son mari, elle avorte et elle décède

PDF versionPDF version

Depuis le début de sa grossesse, Mamu Sylva, mère de deux enfants vivait un véritable enfer. Son mari, M. Joseph Kabeya, ne cessait, de la torturer, de la menacer, lui demandant de se faire avorter. Au bout de cinq mois, Mamu Sylva cède aux pressions de son mari et avec l’argent que celui-ci lui a remis, et s’en va voir un assistant médical du quartier. Après avoir conclu le marché, l’avortement a lieu le samedi 06 décembre 2008.

 

Mais, le lendemain, les complications commencent. La forte fièvre dont souffre la pauvre femme alerte le mari. Paniqué, ce dernier conduit son épouse auprès de l’assistant médical. Malheureusement, ce dernier est absent. L’intervention, bien qu’énergique du médecin de garde ne pourra soulager les peines de Mamu Sylva, qui rendra l’âme aux environs de 2 heures du matin. Les propres enfants de M. Kabeya, indignés, dénonceront leur géniteur à la police. L’assistant médical et l’ignoble mari ont été écroués à la maison communale de Limete, en attendant qu’ils répondent de leur crime devant la justice.

 

Source : DigitalCongo.com