Défense de la liberté d'expression des étudiants canadiens

PDF versionPDF version

Des étudiants canadiens ont persévérés dans l'organisation d'une exposition montrant des images d'avortement dures et en comparant l'avortement à des génocides historiques. Ce malgré la demande insistante de leur université, l'Université de Calgary de cesser cette exposition ou de quitter l'Université.

 

Les étudiants ont reçu un soutien de poids : des professeurs éminant ont condamné l'attitude de l'Université, jugée "excessive". Les professeurs Mark Milke, Tom Flanagan (ancien conseiller de Stephen Harper le 1er ministre), Barry Cooper and Rainer Knopff, as well as Marco Navarro-Genie of St. Mary's University College ont ainsi dénoncé une tentative de "restriction de la liberté d'expression", ajoutant que "la mission de l'université est d'encourager, et non de décourager la critique".

 

Source : Time Colonist