USA : un panneau pour dénoncer l’avortement de sa copine

PDF versionPDF version

« Cela aurait été une photo de mon bébé de deux mois si sa mère n’avait pas décidé de tuer notre bébé ! » C’est par ce panneau illustré par un photo-montage et installé à l’entrée de Almogordo (Nouveau-Mexique) qu’un Américain a souhaité dénoncer l’avortement subi quelques semaines plus tôt par sa petite amie.

Cette publicité très réaliste contre l’avortement a toutefois été interdite quelques jours plus tard par un juge de la ville à la demande de l’ex de Greg Fultz, qui avait payé pour faire afficher ce panneau. Il a été prié de le démonter immédiatement.

Une décision de justice à laquelle Greg Fults ne compte pas se soumettre au nom de la liberté d’expression. Il a fait appel du jugement et affirmé être prêt à aller en prison plutôt que de retirer le panneau qui constitue selon lui une « déclaration des droits des pères ».

Source : 24heuresactu