"Le plus gros problème, c'est le retour de la morale sur la sexualité des personnes"

PDF versionPDF version

Sur le site de l'Indépendant, les responsables du planning familial de l'Aude dénoncent "le retour de la morale", alors que la subvention de l'Etat est en baisse de 7 200 euros pour ce cente qui enploie tout de même quatre salariées, dont trois CDI.

"L'avortement est de plus en plus souvent remis en question, on est en recul par rapport aux années 70", déclare Michel Pujol. "Le plus gros problème, c'est le retour de la morale sur la sexualité des personnes, ça empêche une réelle prévention", déplore Emmanuelle Sanchez.

Source : L'indépendant