"Droit des femmes" : l'UMP ne suivra pas le PS en raison de l'IVG

PDF versionPDF version

Le chef de file des députés UMP, Jean-François Copé, a annoncé mardi que son groupe ne voterait pas, en raison de "réserves" sur certains points, une proposition de résolution PS, en débat jeudi, dite clause de l'Européenne la plus favorisée. Devant la presse, M. Copé n'a pas précisé si son groupe voterait contre ou s'abstiendrait lors du scrutin sur cette proposition de résolution socialiste visant à aligner les droits des femmes en France sur ceux des pays européens où ils sont le mieux garantis. Le vote interviendra le 23 février.

"Nous avons quelques réserves. L'idée est extrêmement séduisante mais le problème, c'est son caractère général. Sommes-nous toujours certains que ce principe général et absolu puisse s'appliquer dans tous les domaines? Par exemple, il est des pays où le délai autorisé pour l'IVG est beaucoup plus important qu'en France. Dans ce cas de figure, quel est l'arbitrage?", a déclaré M. Copé.

Source : les indiscrets