Les mineures recourent de plus en plus souvent à l’avortement